Pour quoi?

La psychomotricité concerne l’individu à tous les âges de la vie: de la prématurité à la fin de vie, du handicap moteur au handicap intellectuel …

 Une rééducation, une réhabilitation ou une thérapie en psychomotricité est indiquée lorsque les troubles psychomoteurs perturbent l’adaptation de la personne à son environnement.

L’objectif d’un suivi en psychomotricité est
d’accompagner l’enfant comme l’adulte à
s’approprier son corps, ses émotions, ses
compétences psychomotrices afin de mieux
appréhender le monde qui l’entoure pour mieux le vivre.

Les principaux troubles psychomoteurs sont :


· le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité,
· le trouble de l’acquisition de la coordination (dyspraxies de développement),
· les dysgraphies de développement,
· les incapacités d’apprentissage non verbal,
· les troubles spatiaux,
· les mouvements anormaux,
· les troubles de la dominance latérale,
· les troubles du tonus musculaire.


Les caractéristiques de ces troubles sont les suivantes :


1) ce sont des troubles perceptivo-moteurs qui affectent les différentes fonctions d’exploration (aspects perceptifs), d’action (sur le milieu physique), de communication (notamment dans ses aspects non verbaux) et les manifestations émotionnelles ;


2) ils se manifestent par des signes neurologiques doux qui signent l’existence d’un dysfonctionnement cérébral a minima ;


3) ils sont associés à un complexe psychopathologique, comportant des facteurs émotionnels pouvant aller jusqu’à un véritable trouble psychiatrique qui soulève la question des comorbidités ;


4) ils demandent une analyse des différentes dimensions (biologique ou organique, écologique, intentionnelle ou téléologique) pour permettre la prise en compte de la pluralité étiologique (Albaret, 2001 ; Corraze, 1981, 1999, 2010).

Pour le nourrisson et ses parents dans leur rencontre et la découverte de leurs compétences réciproques. Par exemple, un enfant qui pleure beaucoup, qui dort mal, qui ne tient pas assis, qui ne s’intéresse pas aux jouets…

Pour le jeune enfant dans l’exploration de ses capacités motrices et du monde qui
l’entoure. Certaines étapes sont des caps parfois difficiles à traverser et l’enfant peut nécessiter d’un accompagnement ponctuel dans ce moment de vie.


Pour l’enfant qui traverse parfois des difficultés dans sa vie scolaire ou familiale (au niveau des apprentissages ou de la vie relationnelle). Lorsque le comportement ou l’attitude de l’enfant semble « exagéré », inadapté, pas comme les autres enfants (trop timide, trop sensible, trop actif, trop maladroit, …. ) Mais aussi l’enfant qui éprouve des difficultés à l’école, parfois dès la maternelle : « n’écoute pas », « écrit mal », « tient mal son crayon », « n’entre pas dans les apprentissages », « n’est pas à l’aise dans les activités de motricité globale », « n’a pas de copains », « bégaye », ….

Pour l’enfant pour lequel on suspecte un trouble « dys » (dyspraxie, dysgraphie, dyslexie), un Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité, un Trouble du Spectre Autistique, un Trouble Envahissant du Développement…

Pour l’adolescent qui vit un bouleversement corporel parfois complexe.
L’approche corporelle peut l’aider à se réconcilier avec son image du corps, à réguler ses émotions ou encore à développer sa confiance en lui.

Pour l’adulte qui cherche à mieux gérer son stress ou est en situation de burn-out. S’il traverse une période difficile, manque d’estime de lui-même, de confiance en lui.

Pour la personne âgée: Pertes de mémoire, pertes de confiance en son corps, pertes de repères conduisent bien souvent à une perte de l’estime de soi. Le psychomotricien peut venir aider au maintien des acquis et à la prévention des pertes.


Par ailleurs toute personne ayant un handicap qu’il soit sensoriel, moteur, intellectuel, relationnel, de naissance ou suite à un évènement de vie, peut bénéficier de cette approche thérapeutique.

Ainsi, elle est également indiquée pour:

L’aide à la prise en charge de la douleur

L’accompagnement dans le sevrage tabagique, alcoolique

L’accompagnement dans un mieux-être au quotidien (stress, anxiété, réactions tonico-émotionnelles exacerbées, réconciliation avec son corps…)

Interventions possibles en entreprise sur le bien-être «Le mieux-être au travail» , prévention du burn-out.

Tours 37000 St Cyr sur Loire 37540 psychomotricien 37